POUDRE NOIRE


 

 LA POUDRE NOIRE 

OU

LE TIR AUX (REPLIQUES) D’ARMES ANCIENNES

-        L’achat d’une arme n’est pas compliqué, mais son utilisation nécessite un apprentissage auprès de tireurs confirmés pour éviter tous désagréments ou accidents.

-        Le tir aux armes anciennes (originales ou répliques) est une passion et il faut surtout être un bon, voire très bon, bricoleur, être soigneux et méticuleux.

-        Vous avez le choix entre de nombreuses disciplines (pistolet, révolver, fusil) en fonction du mode de mise à feu (mèche, silex, percussion). Vous devriez y trouver votre bonheur.

 

____________________

Les armes à poudre noire à chargement par la bouche sont classées en Catégorie D, une pièce d’identité est nécessaire pour l’acquisition. Les armes à poudre noire n’en demeurent pas moins dangereuses en cas d’une mauvaise utilisation. Les tireurs confirmés du club peuvent vous initier à cette pratique qui se veut avant tout conviviale. La sécurité est un aspect majeur de l’utilisation des armes, qu’elles soient à poudre noire ou non.
Il ne faut pas perdre de vue que ces armes étaient pour la plupart des armes de guerre, de défense ou de chasse au très gros gibier (bison, grizzly), l’arme n’est pas dangereuse, seul l’homme qui l’a tient peut l’être.
 
____________________
 
 
 

Pour tirer à la poudre noire, il faut bien sûr une arme, de la poudre noire, dont l’achat est limité, des plombs et des amorces. Il s’agit là du minimum, mais cela serait trop simple.

Vous disposez d’une arme mais il vous faut disposer également, de la poudre correspondante (pistolet ou fusil) ensuite, vous devez vous procurer les plombs du calibre qui est indiqué sur votre arme. Balles rondes pour les pistolets et révolvers et balles à compression ou Minié (jupe creuse) pour les armes longues. La première difficulté est d’identifier le calibre réel. Exemple : pour un calibre 44 ou 45, vous disposez d’au moins 3 ou 4 dimensions différentes de plombs. Les tireurs du club sont présents pour vous conseiller. Concernant les amorces, le choix est limité mais il s’avère primordial.

Selon le calibre et votre assiduité au tir, il sera préférable, pour le loisir, d’acheter un moule à balles et de fondre vous-même vos plombs.

 

____________________

La poire à poudre noire est un très joli accessoire qui est interdit au pas de tir, elle sera très belle sur une étagère de votre salon. Chaque dose de poudre, destinée au tir, sera placée dans une dosette. Une des spécificités du tir avec les armes à poudre noire est que vous tirez 13 balles et ne retenez que les 10 meilleures pour le résultat. Vous devez préparer 13 dosettes qu’il faut ranger dans une boîte ou un support, nous y reviendrons plus tard.

Vous venez de mettre la poudre dans le canon ou le barillet et il faut mettre le plomb. Plusieurs solutions selon les armes, soit le plomb est muni d’un calepin (morceau d’étoffe gras), soit vous mettez de la semoule entre la poudre et le plomb, soit le plomb est mis directement au contact de la poudre. Vous découvrez un nouveau problème de rangement pour les calepins ou la semoule (qui est utilisée comme bourre).

Un exemple d’organisation de son matériel au pas de tir.

 
 
Planchette avec outils de chargement, les dosettes, les plombs et les amorces couvertes par un dispositif à bascule. Carnet de tir, huile, semoule, clef à cheminée, seringue à graisse, maillet, boîte de nettoyage et l’arme (ici, un Patriot cal 45). En dessous, lingettes pour les mains, longue-vue et cartons. L’ensemble doit rentrer dans la mallette qui contient déjà pas mal de choses plus ou moins utiles.
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans certains cas, vous serez amenés à utiliser également de la graisse comme pour les révolvers à la fois pour lubrifier, mais aussi pour des raisons de sécurité. Il vous faudra trouver un moyen de la stocker afin de pouvoir l’utiliser sans trop vous graisser les mains.

Il ne vous reste plus qu’à mettre l’amorce et votre arme est prête à faire feu.

Vous devrez au préalable maîtriser la position de tir, la respiration et le lâcher pour apprécier pleinement les résultats que l’on peut obtenir avec ce type d’arme.

____________________

Votre tir est terminé et vous pouvez rentrer à votre domicile. Mais la poudre noire qui contient des éléments très agressifs (salpêtre et souffre) va vous obliger, sous peine d’une dégradation très rapide de l’arme, à procéder aussitôt à son nettoyage. Il existe des produits spécifiques pour enlever les résidus de poudre, mais l’eau chaude et le savon liquide permettent d’obtenir d’excellents résultats. Un bon graissage de l’arme, et vous pouvez la stocker, de préférence dans un lieu sur.

____________________

 

De nombreuses disciplines s’offrent à vous en matière de tir aux armes anciennes.

Vous pouvez rechercher soit :                                                                                 

-        La performance en réalisant le maximum de points.

-        La recherche du tir dans les conditions de l’époque.

-        Soit en conjuguant les deux  options,  en vous attachant à utiliser également des tenues d’époque, comme peuvent le faire certains tireurs du club.

Avec de la pratique, voici ce que vous pouvez obtenir avec un Pistolet à poudre noire à 25m en tir de loisir. Il est possible de faire beaucoup mieux !

 

Vous pouvez opter pour le tir au pistolet (silex ou percussion) ou pour le tir au révolver (barillet et percussion uniquement). Un pistolet coûte, pour les premiers prix environ 160€ (Kentucky) et 650€ (Lepage) et plus, pour des modèles plus sophistiqués

Compter 230€ à 450€ pour un révolver Remington

Pour les armes longues Une carabine Ranger coûte 210€, un fusil Kentucky 265€ et un fusil Enfield 520€ selon les armureries et la marque de la réplique.

Les armes à silex sont, de mon avis, plus difficiles à maîtriser que celles à percussions. Toutefois le problème des armes à poudre noire réside, dans le bon accord entre dosage de poudre, diamètre du plomb, graissage ou calepin, et bien entendu sur la compétence du tireur. Il faut de la méthode pour analyser les résultats obtenus, un seul paramètre doit être changé à chaque série. Il faut noter les résultats sur un carnet de tir pour pouvoir revenir en arrière au besoin.

____________________

Ce qui peut paraître compliqué au départ, peut vite se transformer en passion au fil du temps, pour peu que l’on se prenne au jeu. Vous passerez beaucoup plus de temps à échanger avec les autres tireurs qu’à tirer, d’autant que le rechargement est assez long en comparaison d’une arme à cartouche métallique.

Lorsque vous ferez 3 séries de 13 balles en vous appliquant, vous réaliserez que cela est largement suffisant pour une séance.

Le club envisage de proposer des journées de découverte ou d'initiation au tir aux armes anciennes intitulées « Baptême Poudre Noire ». Les débutants pourront s’initier sur un après-midi ou une matinée  au tir avec un pistolet et un révolver en calibre 44.


____________________

Ci-dessous, trois réalisations perso

 Tanzutsu

Pistolet Espagnol XVIIème

Pistolet XVIIème

Nous espérons avoir éveillé votre curiosité et vous avoir donné envie de venir nous rencontrer au stand de Villeneuve. A bientôt.

 


Previous page: POUDRE NOIRE
Page suivante : TIR HISTORIQUE